Nos musiciens

 
Photo par Keiko Nomura

Photo par Keiko Nomura

Catherine Chabot, flûte

C’est alors qu’elle avait neuf ans que la flûtiste montréalaise Catherine Chabot est tombée en amour avec son instrument. Elle a obtenue son baccalauréat au Conservatoire de musique de Montréal puis a poursuivies ses études à Chicago (É-U) auprès du réputé flûtiste Mathieu Dufour pour l’obtention de sa maîtrise. Lors de ses deux premières années à Chicago, Catherine a joué au sein du Civic Orchestra of Chicago à titre de flûtiste permanente et a joint l’International Chamber Artists of Chicago. Familière avec les compétitions, elle a remporté plusieurs prix et bourses, au Canada ainsi qu’à l’étranger. Reconnue pour son jeu expressif et sensible, Catherine se produit sur scène en formation orchestrale, tout comme chambriste et soliste, en Amérique du Nord, France, Allemagne et Japon.


Jeffrey Stonehouse, flûte

Ce jeune entrepreneur est directeur artistique et membre fondateur de l'Ensemble Paramirabo. Lauréat de plusieurs concours nationaux, dont le TD-Canada Trust Young Artist Competition, et le Concours Ken-Murray, Jeffrey est diplômé des Universités McGill et Wilfrid-Laurier ainsi que du Conservatoire de musique de Montréal. Outre l'ensemble Paramirabo, Jeff travaille à la pige avec, entres autres, l'Orchestre Métropolitain, la Sinfonia de la Lanaudière et l’Orchestre Symphonique de Sherbrooke.

Photo par  Keith Race

Photo par Keith Race


Photo par  Mary Scripko

Photo par Mary Scripko

Emily Burt, hautbois

Originaire de Taber, Alberta, Emily a commencé ses études musicales au piano et a finalement trouvé le hautbois à 11 ans. En 2012, elle a terminé son baccalauréat en musique à la Hartt School of Music auprès de Humbert Lucarelli et, en 2014, sa maîtrise en musique à l'Université McGill avec Theodore Baskin. Vivant à Montréal, Emily est une pigiste active. On peut l'entendre dans divers orchestres tels que l'Orchestre symphonique de Trois-Rivières, l'Orchestre Saguenay du Lac-St-Jean, l'Orchestre symphonique de Drummondville, entre autres. En dehors des pièces pour orchestre, Emily est le hautboïste de la série de musique de chambre pour enfants bien-aimée de la Fondation Allegra, Bach Avant Dodo. Elle a travaillé avec des compositeurs tels que John Corigliano, Michael Colgrass et Susan Botti. Elle s'est produite en Amérique du Nord et du Sud, ainsi qu'en Europe. En dehors du spectacle, Emily est enseignante active qui enseigne en privé et dans diverses écoles en tant que clinicienne invitée.


Victor Alibert, clarinette

Victor Alibert est originaire de Dordogne en France et débute l'étude de la clarinette à l'âge de 7 ans. Initié très tôt au monde de la scène par l'apprentissage du cirque et la participation à des spectacles de musique et danse, il se passionne très vite pour ce milieu artistique multidisciplinaire et se joint à de nombreux projets originaux et atypiques. Victor reçoit une formation classique à Bordeaux avec Richard Rimbert et Stéphane Kwiatek, puis à Paris avec Philippe-Olivier Devaux. Il rencontre aussi lors de stages ou de classes de maître des grands noms de la clarinette comme Philippe Berrod, Martin Fröst et Jérôme Voisin. Il s'installe en 2012 de l'autre côté de l'Atlantique, à Montréal, où il fait une maîtrise avec André Moisan. Victor reçoit une formation classique à Bordeaux avec Richard Rimbert et Stéphane Kwiatek, puis à Paris avec Philippe-Olivier Devaux. Il rencontre aussi lors de stages ou de classes de maître des grands noms de la clarinette comme Philippe Berrod, Martin Fröst et Jérôme Voisin. Il s'installe en 2012 de l'autre côté de l'Atlantique, à Montréal, où il fait une maîtrise avec André Moisan. Victor Alibert est également récipiendaire du 1er prix au concours de Concerto de l'Université de Montréal et du 2ème prix au Festival du Royaume.

Victor%2BAlibert.jpg

Photo par Florence Couillard

Photo par Florence Couillard

Antonin Cuerrier, clarinette

Tout récemment désigné clarinette solo de l’Orchestre Symphonique de Drummondville et professeur de clarinette au Conservatoire de Musique de Gatineau, Antonin Cuerrier s’est démarqué sur la scène Montréalaise et Québécoise jouant à plusieurs reprises dans les rangs des Orchestres Symphoniques de Laval, Trois-Rivières et Sherbrooke ainsi qu’avec l’Orchestre des Grands Ballets Canadiens, l’Orchestre de l’Agora et Ballet-Opéra-Pantomime. Ayant interprété le Concerto en Fa de Carl Maria von Weber avec orchestre dès l’âge de 16 ans, ce clarinettiste diplômé du Conservatoire de Musique de Montréal s’est plus récemment perfectionné en Allemagne et en Suisse avec Chen Halevi à la Hochschule für Musik Trossingen et Romain Guyot à la Haute École de Musique de Genève, s’initiant au passage à la clarinette classique avec Ernst Schlader. Ce travail assidu lui fera décrocher le premier prix de sa catégorie à l’édition 2013 du Concours de Musique du Canada, la prestigieuse Bourse Hnatyshyn en 2014 et le prix DAAD de la Trossinger Wettbewerb en Allemagne en 2016. En plus d’être un interprète chevronné, Antonin Cuerrier s’est impliqué dans plusieurs associations étudiantes, conseils d’administration et projets artistiques comme gérant, musicothécaire et administrateur. Il a en outre eu la chance de pouvoir enseigner sa passion au Collège Notre-Dame, au Camp Musical d’Asbestos, à CAMMAC, à l’Harmonie Omnigamme et à l’école St-Edmont.


Jeff Poussier Leduc, basson

Musicien, artiste, Jeff Poussier Leduc est un bassoniste curieux, sensible et polyvalent. En 2016, il complète ses études et obtient une maîtrise à l'Université de Montréal dans la classe de son mentor et ami Mathieu Lussier. Depuis, il se fait connaitre comme pigiste au sein d'orchestres québécois, mais aussi en tant que chambriste dans des projets variés qu'il affectionne particulièrement. En plus du basson, Jeff a fait de sa spécialité le contrebasson et agit comme musicothécaire pour plusieurs ensembles à Montréal.

Photo par  Ariane Brisson

Photo par Ariane Brisson


Photo par Guillaume Roy

Photo par Guillaume Roy

Marie-Michèle Bertrand, cor français

Marie-Michèle Bertrand détient une maitrise du New England Conservatory et un baccalauréat de l’École de musique Schulich. Pendant ses études, elle s’est produite à travers le Canada et les États-Unis avec l’Orchestre de la Francophonie, l’Orchestre national des jeunes du Canada et l’Orchestre de l’Académie Orford, en plus de participer à l’Académie du Domaine Forget où elle a pu travailler avec Radovan Vlatković, James Sommerville et Frødis Ree Wekre. Aujourd’hui, Marie-Michèle se produit régulièrement en concert avec différents ensembles en plus d’enseigner le cor dans plusieurs écoles de la région. En plus de sa carrière de musicienne, Marie-Michèle est dédiée à rendre la musique accessible à tout. C’est pourquoi elle occupe le poste de directrice de l’école Jeunes musiciens du monde – Laval, un organisme qui offre des cours de musique gratuitement aux jeunes dans les milieux à risques.